LA ROUE DE FORTUNE ET SA DEFINITION

La Roue de Fortune en scène

Pose la carte devant toi et observe cette image. Regarde bien chaque détail, La Roue de Fortune, sa place dans la carte,  ses différents personnages, que se passe-t-il ?

La Roue de Fortune porte le chiffre romain suivre le lien 

Trois personnages bien différents les uns des autres occupent cette image.

Les Diablotins

  • Deux Diablotins accrochés à la Roue couleur chair et qui semblent tournés à l’inverse des aiguilles d’une horloge. L’un monte, l’autre descend. 
  • Celui qui monte porte un bandeau sur les oreilles et son museau est de couleur jaune.
  • Celui qui descend est de couleur chair à demi-nu et ses yeux semblent ne rien voir.

Une manivelle blanche sort du noyau central rouge de la roue qui porte six rayons blancs et bleus.

Le Sphinx

  • Tout en haut un sphinx entièrement bleu aux ailes rouges. Il porte sur sa tête une couronne jaune.
  • Il est assis sur un plateau posé sur le dessus de la roue, il semble en équilibre.
  • Ce Sphinx tient un glaive de sa patte gauche, contre son poitrail, glaive pointé vers le ciel.

Le socle de la Roue de Fortune est élaboré dans un matériau épais, long et qui maintient solidement cette roue au sol.

Pour autant, tu peux observer que le sol semble onduler, comme s’il était mouvant.

Archétype de la Roue de Fortune

celui du karma et des réincarnations,  du mouvement perpétuel de la vie.

Définition

Symbolisme des couleurs

Les Diablotins de la Roue de Fortune

Ils représentent tous deux les 2 parties de chacun de nous :

  • Le Diablotin qui descend représenté par un animal nous parle de la partie primaire de l’humain. Celle qui assume et assouvit les besoins vitaux tels que la survie et les plaisirs de la chair.
  • Sa couleur chair révèle son désir d’accepter  et de s’investir dans la matière, dans sa vie terrestre.

 

  • Le Diablotin qui monte représenté par un animal également nous parle de la partie de nous qui évolue. Tout en assouvissant ses besoins primaires l’animal en nous (celui qui descend) cherche à évoluer (animal qui monte), à dépasser ses limites.
  • La couleur jaune de cet animal témoigne de ce désir de s’élever, de se réaliser.
  • les stries noires rappellent que cette réalisation s’appuie sur l’incarnation.

Aveugle et Sourd

  • Les yeux morts de celui qui descend, le bandeau fermant les oreilles de celui qui monte ont une signification très intéressante.
  • Cela signifie qu’on peut rester aveugle et sourd à l’appel de notre âme. Auquel cas on subit ce que l’on vit, on n’en a pas le contrôle.
  • Il est donc indispensable d’éclairer le regard des yeux sans vie et d’enlever le bandeau des oreilles sourdes afin de faire valoir son libre arbitre. 
  •  Les couleurs  » rouge et bleu » des vêtements attestent qu’il y a une volonté certaine de recherche d’évolution : trouver un équilibre harmonieux entre les instincts primaires et l’ouverture d’esprit.

Le Sphinx

  • Le bleu de ce personnage qui trône représente l’Esprit à atteindre, la part divine en nous qui nous parle et que nous pouvons entendre si nous ne restons pas sourd et aveugle à ses messages.
  • Ce sphinx personnifie le destin qui n’est pas figé :  les ailes rouges représentent le principe actif, l’action, la motivation, l’énergie spirituelle.  
  • A tout moment cette partie divine de nous-même peut intervenir, développer une foi absolu en quelque chose ((un projet, un idéal, etc…)
  • L’Epée nous rappelle que l’on peut couper ce qui ne va pas en nous, ce qui est erroné et que l’on peut rectifier notre positionnement, notre engagement dans notre vie.
  • Il s’agit bien entendu du symbolisme du libre arbitre dont j’ai parlé plus haut. Il est important de comprendre que nous sommes les seuls créateurs, acteurs et les seuls responsables de nos malheurs comme de nos joies et réussites.

La Roue

Elle tourne en sens inverse des aiguilles d’une horloge pour nous rappeler que c’est à chacun de nous de la faire aller dans le sens de l’évolution en conscience.

Si on se sert de son libre arbitre, on choisit de prendre la manivelle de sa vie, on ne la laisse pas aux mains de ses émotions, des autres personnes, des événements, on devient maître de son destin.

En prenant la manivelle de sa propre vie, on donne soi-même et en conscience l’impulsion et le sens à la roue

les diablotins vont tous deux obéir à cette impulsion. On unit ainsi les deux parties de soi.

Ainsi, Il est indispensable de regarder et écouter son Moi pour reconnaître son mécanisme de fonctionnement et le modifier, transformer, si nécessaire, afin de ne pas reproduire les vieux schémas.

  • La Roue représente le karma , le principe de réincarnation.
  • les 6 rayons et la manivelle sont le reflet des 7 centres énergétiques.
  • Le moyeux  rouge symbolise l’Amour qui motive.

Conseils

  • La Roue de Fortune nous invite à prendre nos responsabilités envers nous-mêmes et envers les autres.
  • Elle nous conseille de trouver notre autonomie et de solidifier nos bases afin de ne pas risquer de bâtir sur des sables mouvants (sol qui ondule)
  • C’est en donnant du sens à tout dans notre vie que l’on se met sur le chemin de l’évolution de l’âme et que l’on donne vie à une joie intérieure nourrissante.

Interprétation

santé :

  • beaucoup d’énergie, bonne vitalité

matériel :

  • changements marquants dans sa vie, positifs ou négatifs. Il est important d’accueillir comme une occasion d’évolution et non une catastrophe tout changement.

personnalité :

  • joie, plein d’entrain , de force, d’énergie , la personne cherche toujours à mettre en évidence le positif.

professionnel :

  • tous les métiers qui bougent et qui amènent des situations surprenantes, inattendues. Travail de responsables commerciaux. Postes dans l’armée, journalistes.

Spirituel :

  • conscience de la réalité du karma, des mémoires et de leur incidence dans la vie présente; conscience aussi de la notion de réincarnation, que chacun peut évoluer de façon très positive et rapidement dès l’instant où il prend sa vie en mains.

psychologique :

  • recherche permanente de l’évolution, du « dimensionnel », du spirituel

conseil et coaching :

  • peux-tu t’arrêter de faire la girouette et regarder ce qui ne va pas dans ton fonctionnement ?
  • peux-tu comprendre et accepter que tu es seul(e) créateur(trice) du bon et du mauvais dans ta vie, que tu as seul(e) l’entière responsabilité de ta vie ?
  • Alors, es-tu prêt(e) à choisir, décider et faire ce qu’il y a de mieux pour toi en prenant tout en mains ?