LE DIABLE ET SA DEFINITION

Le Diable en scène

Pose la carte devant toi et observe cette image. Regarde bien chaque détail, Le Diable, sa posture, son regard, les autres personnages, que se passe-t-il ?

Le Diable porte les chiffres romains XV suivre le lien

Le Diable

Un grand personnage ailé, torse nu, doigts et orteils crochus, déploie toute sa puissance, debout sur un socle rouge rempli d’une matière couleur chair.

Ses ailes semblent être celles d’une chauve-souris,  d’un bleu intense.

il porte sur la tête un drôle de chapeau à bords larges avec des bois comme le rêne, le tout dans un jaune lumineux.

Le Diable affiche une expression forte sur son visage : ses deux yeux sont très rapprochés et louchent.

Sa main droite a quatre doigts fourchus.

Sa main gauche tient la lame blanche d’une épée à pleine main.

Le Diable est un androgyne bien signifié par une poitrine aux seins d’une femme et le dessin d’une brassière.

Tout son torse nu, couleur chair, ressemble à celui d’une femme.

Il porte des collants bleus avec une ceinture rouge qui laisse apparaître son nombril.

Le collant bleu épouse la forme, sans équivoque, des parties génitales d’un homme.

Le haut d’une femme, la bas d’un homme.

Tout comme les doigts des mains, ses pieds portent des orteils crochus. Ses orteils s’étalent bien dans la masse couleur chair sur le socle rouge.

Derrière le socle s’étire une grande bande jaune striée de rayures noires à intervalles très serrés.

Deux personnages mi-humains, mi-bêtes, sont représentés de chaque côté du socle et du Diable qui les domine.

Les Diablotins sont nus et attachés par une corde, d’une part l’un à l’autre et d’autre part au socle rouge.

Ils sourient, portent leurs mains négligemment dans le dos;  chacun traîne une longue queue et des oreilles d’âne.

Ils sont affublés d’une calotte rouge sur leur tête et des bois noirs.

Leurs pieds aux doigts crochus s’enfoncent dans la terre noire.

Archétype du Diable

pulsions primaires, énergie vitale intense, intelligence suprême, fougue.

Définition du Diable

Symbolismes des couleurs

Tout d’abord, ne pas voir ici le démon mais l’Ange déchu .

Cet Ange a accepté de sortir de son plan purement angélique, de descendre sur le plan terrestre et humain, pour accomplir une mission.

La pureté, non évidente dans l’image, est signifiée par le bleu intense des ailes, le bleu de la spiritualité.

Le Diable nous met, nous humains, face à nos zones d’ombres, notre négativité, tout ce qu’il y a de mauvais en nous.

Ceci est représenté par les ailes de chauve-souris dont la symbolique très riche mais très différente, varie selon les nombreuses cultures anciennes.

Voici quelques exemples du symbolisme des ailes de chauve-souris:

  • la nuit, l’ombre, la noirceur
  • la protection et le bonheur
  • la nécessité de se transformer
  • l’intelligence pour s’orienter différemment comme les chauve-souris

Le Diable nous rappelle que nous avons les deux faces en nous : l’ange et le démon ou bien encore la lumière et l’ombre, le positif et le négatif.

Les messages du Diable :

Ne cherche pas avec le Diable, des compromis, des façons douces de passer les messages, non, il est, comme on dit aujourd’hui « cash », ça plaît ou pas mais c’est posé!.

Il nous pousse à nous positionner devant tout et dans tous les domaines y compris dans notre identité.

Jouisseur de tous les plaisirs de la vie terrestre, il n’en n’est pas moins sage en disant clairement que nous devons profiter de toutes les richesses de la vie mais sans en abuser et sans blesser les autres.

Le Diable nous dit : « La vie est une fête tant qu’elle ne nuit à personne »

L’Androgynie et le Diable :

L’androgynie signifie avec force cette permanente tentation du bien et du mal. Cela nous met face à un choix perpétuel.

Elle symbolise également l’union de l’homme et de la femme quand, par l’acte sexuel, ils se fondent l’un dans l’autre.

Avec cet arcane on est confronté à la dualité.

Les Diablotins du Diable :

Ils représentent les dépendances, les addictions

Leurs postures et les mains dans le dos reflètent la passivité dans laquelle les addictions nous entraînent.

Lucifer, le Diable :

C’est lui l’ange déchu.

Il est le porteur de lumière, chargé d’éclairer le mental.

Les organes sexuels sont mis en évidence par la large ceinture rouge qui tombe juste au-dessus :

  • La couleur rouge au-dessus des parties génitales signifie que l’énergie sexuelle utilisée avec amour apporte repos, sagesse et paix au mental.
  • Aussi, quand le Diable se sert de l’amour dans tout acte de sa vie, il purifie son mental, éclaire ses idées, son esprit est sain.
  • Ceci est symbolisé par ce casque jaune.
  • Le Diable nous indique également que l’acte d’amour permet la sublimation et la transmutation spirituelle de l’énergie sexuelle.

Le torse nu, les corps dénudés des diablotins, les pieds, les mains et l’amas dans le socle, tous affichent la couleur chair.

Cela marque l’importance donnée par le Diable de la jouissance, des plaisirs de la vie terrestre.

Il nous rappelle ainsi notre devoir d’assouvir pleinement nos besoins fondamentaux dans le plaisir.

« Les Bois du Cerf » c’est un langage alchimique et désigne « le service »:

  • « au service de qui es-tu ? Ton ombre ou ta lumière ? Que vas-tu faire de tes pouvoirs ? »

Le Diable soulève la question de la division, la séparation :

  • En laissant les commandes uniquement à son mental, on lui laisse les pleins pouvoirs
  • la toute puissance du mental peut faire basculer l’être vers les excès de manipulation, perversité, peurs, culpabilité.

Afin de libérer le mental de ses excès d’autorité sur soi et sur les autres le Diable nous demande d’unir le spirituel au mental en laissant la lumière divine, éclairer, guider, élever les pensées qui l’habitent.

Là, il n’y a plus de division mais réunion, réconciliation.

Le regard du Diable :

les yeux louchent pour signifier que chacun doit s’attacher à regarder son nombril afin de se remettre en question.

Par ce regard, le Diable invite à aller à l’intérieur de soi, à la rencontre de ses peurs, de ses tourments.

Le Diable rappelle qu‘en prenant conscience de ses peurs, on se donne l’occasion de les nommer, de relativiser et de pouvoir les transformer.

Il nous dit :

  • ta peur est une énergie potentielle, utilisée de façon négative par ton mental.
  • Tu peux donc reprendre la même énergie potentielle en l’utilisant de façon positive : ressens ton souhait, ton projet plus que tu ne les penses et dis à ton mental de se taire.

L’Epée du Diable :

  • L’épée, tenue à main nue, nous rappelle que l’on risque de se blesser soi-même à passer son temps à blesser les autres.
  • Le fait que le Diable tienne à pleine main la lame signifie qu’il ne s’agit pas d’une lame qui tranche mais de celle qui symbolise la communication, la sublimation, la transmutation suivre le lien

Interprétation du Diable :

 Santé :

  • Maladies sexuelles, infections urinaires, maladies mentales

Matériel :

  • Attaché à tout ce qui est matériel. peut très bien réussir dans l’abondance spirituelle comme matérielle.

Personnalité :

  • Très forte, tendance à mener voire à dominer. Beaucoup de magnétisme, de charisme

Professionnel :

  • Leader, chef d’entreprise, magnétiseur, coach.

Spirituel :

  • grande capacité à être en lien avec les esprits de la nature.
  • grande puissance énergétique qui peut-être anéantie par un trop grand excès des plaisirs terrestres

Psychologique :

  • Etre très intelligent, grande capacité de séduction et de magnétisme auprès de tous.
  • possède beaucoup de psychologie pour comprendre le fonctionnement des autres; attention à la tentation machiavélique de manipuler ou pervertir les autres si l’esprit est malveillant.

Conseil et coaching :

  • Oseras-tu vivre tes profonds désirs, tes passions ?
  • Acceptes-tu d’avoir des plaisirs et des richesses dans ta vie ?
  • Peux-tu faire profiter les autres de tes richesses ?